logo La revue auto

Essai MG eHS : c’est un SCANDALE !

Après nous avoir proposé un SUV urbain 100 % électrique qui brille par son rapport prix/prestations imbattable – tellement imbattable d’ailleurs, qu’il a même conquis le titre de « SUV Urbain de Référence 2021 » –, voici que MG se lance à l’assaut des SUV compacts hybrides rechargeables. Un segment qui a le vent en poupe sur le Vieux Continent et qui dispose déjà d’une ribambelle de modèles du même type.
Sauf que ce MG EHS se targue d’être une alternative à nos Tiguan, Kuga ou 3008 hybride… Pour qui se prend-il, ce SUV venu de l’autre bout du monde ?
C’est ce que nous allons essayer de comprendre avec l’essai du MG EHS Hybride Rechargeable…

Exterieur_essai-mg-ehs-c-est-un-scandale_0
Voir la galerie photo

MG, tel le phénix…

Voilà une chose qui n’arrive pas tous les jours.
Cette chose, c’est le retour en grâce d’une marque européenne laissée pour morte au début des années 2000. Morris Garage, plus connue sous le nom de MG, doit sa renaissance à l’investissement de la SAIC.
Ce nom ne vous dit rien ?
Eh bien, il va falloir vous y habituer, car sous cet acronyme se cache l’un des plus gros constructeurs automobiles mondiaux provenant de l’empire du Milieu. Et autant vous le dire tout de go, ces Chinois ont les moyens de leurs ambitions.

Leurs ambitions ?
Placer MG comme l’une des marques majeures du Vieux Continent. Pour y arriver, les dirigeants ont élaboré un plan produits d’envergure. D’ici à 2022, la marque proposera pas moins de 7 modèles, couvrant tous les marchés et les segments ayant du potentiel.

Aujourd’hui, nous avons donc entre les mains le second modèle à mettre ses roues sur le territoire Gaulois. Pour comprendre ce qui se cache derrière cette robe rouge métallisée, je me suis permis de l’emprunter à la maison mère, pour prendre la direction des plages du débarquement…
Un signe ?
À vous de voir.
Par contre, ce qui est certain, c’est que mon aventure de plus de 800 kilomètres m’a permis d’appréhender l’engin.


EHS, un hybride rechargeable

Le premier modèle à s’installer sur le sol de l’Hexagone est donc ce fameux MG ZS EV qui, à défaut de montrer une technologie de pointe, s’est révélé bien conçu dans son ensemble et a pour atout majeur d’être proposé à un tarif ultra compétitif. Eh bien, ce MG EHS fait de même.

Sa grille de tarifs est ultra simple.
Vous avez un seul groupe motopropulseur et deux finitions.
La finition Comfort est proposée à 33 700 € et dispose déjà d’un équipement de série bien plein. On notera, par exemple, le compteur virtuel sur dalle digitale de 12,3 pouces, le système multimédia sur écran tactile couleur 10,1 pouces et la climatisation bizone.
La seconde finition est l’EHS Luxury. C’est d’ailleurs mon modèle d’essai. Celui-ci complète la dotation par un toit ouvrant panoramique, des sièges sport en cuir, les lumières d’ambiance et la caméra à 360°. Votre concessionnaire vous en demandera 36 200 € sur lesquels on peut ajouter 650 € pour une couleur rouge, gris métal ou noir et 1 000 € de plus pour le cuir bicolore rouge et noir.

Le choix du moteur est donc simple… puisqu’il n’y en a qu’un seul. Ce qui est surprenant, c’est que la firme nous propose un système de propulsion très moderne. Tellement contemporain, que toutes les marques ne le proposent pas encore ou, au mieux, commencent à commercialiser ce même genre de moteur.
Ce… ou plutôt ces moteurs forment un système hybride rechargeable. Il conjugue un moteur turbo essence à 4 cylindres de 1,5 litre développant 162 ch et 250 Nm de couple à un moteur électrique de 122 ch et 230 Nm. La puissance combinée est annoncée à 258 ch et 370 Nm.
Qui dit moteur électrique, dit accumulateur. La technologie choisie est celle d’une unité au Lithium-ion de 16,6 kWh.
Avec cette puissance, le SUV est donné avec une autonomie électrique de 52 kilomètres (WLTP). Dans les faits, comptez en zone urbaine entre 40 et 45 km… ce qui est dans la bonne moyenne du segment.

Des chiffres intéressants, puisque les deux références actuelles du marché que sont les Tiguan et 3008 hybrides se contentent d’un peu moins de 225 chevaux et d’une batterie de 13 kWh.
Par contre, ils peuvent se recharger à plus de 7 kW alors que le MG EHS s’arrange d’une puissance maximale de 3,7 kW. La charge complète prendra donc environ 5 heures. Ce qui est, dans les faits, amplement suffisant pour un plein d’électrons nocturne à son domicile.


Un air de famille…

Cet EHS ressemble franchement à son petit frère, le SUV urbain électrique ZS EV. Pas de révolution stylistique, que des courbes douces. On comprend très bien que, dans le cahier des charges, les designers avaient comme impératif de ne pas déplaire… au détriment de la conquête des cœurs. Cela sera le rôle de l’ambitieuse MG Marvel R qui arrivera pour cet été.

Ceci étant dit, il mesure tout de même 4,57 m de long et 1,88 m de large. Un gabarit légèrement supérieur au Tiguan et au 3008. Et disons-le, ces centimètres supplémentaires ne sont pas là pour rien. L’habitabilité y est supérieure, surtout aux places arrière. Le volume du coffre est correct sans pour autant être impressionnant.
Devant, on est accueilli par des sièges au dessin sportif à défaut d’être vraiment confortables. Juste en face, la planche n’est pas d’une grande modernité, mais l’assemblage et les ajustements sont suffisamment soignés. Pour preuve, les plastiques sont moussés, le faux cuir recouvre les contre-portes et le toit vitré laisse allègrement pénétrer la lumière. La position de conduite aurait pu être un peu moins caricaturale, mais on s’y fait rapidement.

Après seulement quelques tours de roue, il est clair que ce MG EHS n’a pas été taillé pour la performance tel un Peugeot 3008. Pourtant, il pousse fort avec un 0 à 100 km/h en 6,9 secondes. Mais les aspérités de la route ont bien du mal à être filtrées malgré ses suspensions souples. Dans un gros virage, en appui très soutenu, il élargira logiquement sa trajectoire. Mais pour cela, il faudra le pousser dans ses retranchements. Lui, ce qu’il préfère, c’est une conduite coulée et tranquille de bon père de famille. C’est d’ailleurs dans ces conditions que le système hybride saura économiser au mieux son appétit.

Dans ce cas, sa soif s’est révélée convenable. En plein dans la moyenne du segment. S’il peut se contenter, batterie pleine, d’une moyenne de moins de 5 litres en ville, il demandera 7,5 litres sur route. Batterie à vide, il faudra compter plus de 9 litres sur autoroute et en zone urbaine.
Comme ses concurrents, il est donc impératif de passer régulièrement par la prise pour optimiser ses performances énergétiques et ainsi viser une moyenne sous la barre des 6 litres au quotidien. Le 0 est même possible, si vous faites moins de 40 kilomètres entre chaque recharge. Pensez-y !

Conclusion:


Audacieux ou Scandaleux ?

Ce SUV sino-britannique est un véritable affront au savoir-faire des constructeurs européens et asiatiques déjà bien installés.
Comment cette marque, provenant de l’autre bout du monde et reconnue dans l’inconscient collectif comme des faiseurs de camelote, peut-elle se targuer de nous proposer un modèle qui touche le cœur du segment des SUV C ?

Ohhh… Ce MG EHS est très loin d’être parfait.
Sa tenue de route est un peu pataude. Tel un Nissan Qashqai.
Son moteur hybride n’a pas un rendement de folie. Tel un Hyundai Tucson.
L’habitacle dispose d’un bel espace, mais son dessin n’est pas des plus moderne. Tel un KIA Sorento.
Son allure, à défaut de charmer, ne déplaît pas. Tel un Toyota RAV-4.
Bien que silencieuses, ses suspensions laissent remonter les déformations de la chaussée. Tel un Renault Kadjar.
Son rayon de braquage est extrêmement long. Tel un Lexus UX.
Le multimédia est lent… mais lent… il semble provenir du début des années 2000. ET là, personne ne fait « aussi bien ».

Bref… il n’excelle en rien et se positionne presque dans tous les compartiments, tel un François Bayrou, « au mi-eu ». Tous sauf un. Et celui-ci a du poids, puisque c’est celui du portefeuille.
Si nous vous avons énuméré quelques-uns de ses concurrents, sachez qu’à équipement équivalent, il leur rend une bonne dizaine de milliers d’euros

Voilà en quoi ce MG EHS est SCANDALEUX… il va obliger nos constructeurs à révolutionner leurs grilles de tarifs… Quel toupet !!!


- Consommation moyenne avec batterie pleine = 7 litres
- Consommation moyenne sans batterie = 9 litres
- Autonomie électrique constatée = 48 km
- Batterie de 16,6 kW et chargeur embarqué de 3 kW

Photos© Julien Fautrat pour LRA

Performance


Performance
3 / 5
Tenue de route
2 / 5
Habitabilité
4 / 5
Consomation
3 / 5
Prix
5 / 5
Confort
3 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • - Le moins cher des PHEV
  • - Équipement ultra complet
  • - Espace à bord
  • - Le multimédia gâche tout
  • - Le rayon de braquage
  • - Le touché de route, juste passable

nos annonces MG

  • MG ZS
    EV Luxury

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 08/05/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 24 990 €€
    Mensualité : 189/mois*
    Prix constructeur : 31 990 €€
    Remise de : -7 000 €€

  • MG ZS
    EV Luxury

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 08/05/2021
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 25 640 €€
    Mensualité : 189/mois*
    Prix constructeur : 32 640 €€
    Remise de : -7 000 €€

  • MG ZS
    EV Luxury

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 08/05/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 25 640 €€
    Mensualité : 189/mois*
    Prix constructeur : 32 640 €€
    Remise de : -7 000 €€

  • MG EHS
    Hybride Rechargeable Luxury

    Hybride Essence : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 08/05/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 35 850 €€
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 37 850 €€
    Remise de : -2 000 €€