logo La revue auto

Transformer sa voiture en électrique, rétrofiter, coûtera 5.000€ de moins

Voici la grande et bonne nouvelle du plan de relance du secteur automobile. Cette information est passée sans faire un bruit, alors qu’elle est vraiment très intéressante pour les propriétaires d’engin capricieux mécaniquement parlant et qui veulent viabiliser cette machine tout en devenant plus « écolo ».
En effet, avec le rétrofit électrique, vous pouvez désormais transformer votre vieille auto en voiture électrique et pour vous aider le gouvernement a rendu cette opération éligible à la « prime à la conversion » de 5 000 €.

Transformer sa voiture en électrique, rétrofiter, coûtera 5.000€ de moins Transformer sa voiture en électrique, rétrofiter, coûtera 5.000€ de moins Transformer sa voiture en électrique, rétrofiter, coûtera 5.000€ de moins Transformer sa voiture en électrique, rétrofiter, coûtera 5.000€ de moins
Voir la galerie photo

5 000 € pour rétrofiter !

Mardi 26 mai, dans le cadre du plan de relance de la filière automobile, Emmanuel MACRON, Président de la République, a annoncé un objectif de production de 1 million de véhicules propres en France d'ici 2025 et son ambition de faire de la France le premier pays producteur est une opportunité pour notre industrie de redevenir un leader.
Le chef de l'état a mis l'accent sur l'importance des véhicules électriques et précisé le montant des aides et bonus octroyés pour la mobilité électrique.

Comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, l'état a annoncé officiellement l'éligibilité à la prime à la conversion pour la transformation d’un moteur thermique en un moteur électrique, dite « rétrofit électrique », au même titre que l’achat d’un véhicule électrique d’occasion, de 5 000 € selon des critères de ressources.

Comment rétrofiter ?

Sachez que ce processus de transformation est autorisé depuis ce 3 avril 2020. En effet, à cette date le Journal officiel de la République autorise à rétrofiter « tous les véhicules thermiques de plus de 5 ans ainsi que les 2 et 3 roues motorisés de plus de 3 ans, peuvent faire l’objet d’une transformation électrique. »

Évidemment, comme le processus touche des organes vitaux de votre automobile (ou moto), il faudra se tourner vers les rétrofiteurs habilités. Ceux-ci auront obtenu préalablement l’autorisation d'homologation de leur processus de transformation selon le cahier des charges strict.

Où rétrofiter ?

Pour les trouver, nous vous conseillons de contacter l’association AIRe qui s’occupe aujourd’hui du développement du rétrofit en France.

« Cette annonce est une nouvelle très positive pour la filière industrielle du rétrofit. C'est une reconnaissance en tant que solution innovante qui répond parfaitement aux enjeux de mobilité durable, d’industrie française, de transition énergétique et d'économie circulaire.

Le rétrofit est une solution de bon sens, car cela consiste à mettre une nouvelle motorisation et des batteries neuves et jouir d’une sécurité optimale dans une voiture thermique en très bon état… et ainsi lui permettre de rouler beaucoup plus longtemps sans polluer.

C'est une innovation clé pour capitaliser sur notre savoir-faire automobile, convertir au lieu de mettre à la casse des voitures diesel ou essence en très bon état et créer une filière made in France vertueuse et créatrice d’emploi. Cette technologie d’avenir s’inscrit parfaitement dans
le plan de défense de l'industrie française.

Le soutien et l'implication des pouvoirs publics sont indispensables pour pouvoir développer la filière, accompagner et aider les acteurs, octroyer des aides financières aux particuliers et professionnels pour convertir leurs véhicules en électrique. Cela nous permettra de convertir 1 million de véhicules, ce qui est une belle et salutaire ambition » commentent Arnaud Pigounides et Gérard Feldzer - Co-Présidents de l’association AIRe.


Conclusion:


Les avantages du rétrofit…

• Rendre sa voiture fiable 
• Pas d'émissions de CO2 
• Des économies grâce au cout du km  
• Pas de restrictions de circulation dans les ZFE 
• Entretien réduit au minimum 
• Excellent bilan carbone 
• Des stationnements réduits ou gratuits 
• Des véhicules retrofités en France et donc de l’emploi. 
• Une activité s’inscrivant parfaitement dans les enjeux d’économie circulaire 
• La création d’une activité économique nouvelle sur le territoire en direction de la transition énergétique