LifeStyle

Essai Alpine A110 : le show Schumacher !

La chose n'est pas commune. Il y a comme un souffle nouveau dans le petit univers de la distribution automobile. Alors que les concessionnaires s'occupent essentiellement du client passant la porte. Il y en a un qui change la donne. Pour preuve, nous avons participé au lancement d'Alpine de Mantes-le-Vexin.

+ de photos LifeStyle Alpine A110 Schumacher

Alpine A110, une légende

Tout a commencé avec le mail d’invitation d’une agence de communication qui conviait la rédaction à faire des petits tours sur la piste du circuit de l’Ouest Parisien avec l’Alpine A110 du 21e siècle, tout cela pour fêter l’ouverture du concessionnaire Alpine à Mantes-la-Ville.

Bon, OK, Étienne l’avait déjà eue entre les mains et en avait fait l’essai durant les journées presse internationale qui avaient eu lieu dans le sud de l’Hexagone. Cependant, c’était l’occasion pour moi de monter à bord, car chez Renault, l’auto était plus que demandée et son planning d’essai était surchargé. Cette opération marketing était l’occasion de me faire plaisir, car la presse était vraiment dithyrambique sur cette nouvelle Alpine.

Cela dit, je n’y allais pas tout seul. Comme une légende en appelle une autre, j’ai eu l’occasion d’emprunter à Ford France une Ford Mustang GT et son gros V8 pour faire un essai comparatif. Mais ça, c’est une autre histoire.

Revenons à nos moutons.

Si l’envie vous vient. Et que vous avez des petites économies, sachez que les usines Alpine tournent à plein régime. Si les « Première Édition » ont rapidement trouvé preneur, la firme relance les bons de commande avec les versions Pure et Légende. De quoi satisfaire les plus frustrés d’entre nous.

Pour en prendre la dimension, le Groupe Schumacher a donc privatisé la piste du circuit de Dreux. Ici, une centaine de personnes triées sur le volet s’agglutine pour prendre connaissance du programme de la journée.

Si une dizaine de nouvelles Alpine A110 sont mises à notre disposition, les organisateurs offrent également l’accès à la piste de karting du circuit et à un simulateur de pilotage. Comment ne pas parler du plateau d’Alpine présent pour l’événement : Alpine A110 groupe 4, Alpine A310, Alpine A610, etc. Bref… largement de quoi passer son temps en attendant son tour au volant de la belle Alpine.

Alpine A110 Groupe 4 de la première génération

En piste avec l’Alpine A110

Il est enfin temps de prendre le volant de la belle pour s’essayer sur les 2 400 mètres du tracé. Je sors des stands, plein gaz. Le pilote instructeur se met à paniquer et ne comprend pas vraiment ce qui lui arrive, mais il sera rassuré dès le premier freinage qui se doit d’être appuyé pour placer le train avant sur le long droite. Imperturbable, la petite bleue permet une réaccélération assez top grâce à une boîte de vitesses qui enchaîne les rapports à belle allure, alors que les rétrogradés sont réalisés facilement.

Un petit droit qui nous emmène sur une longue ligne droite se terminant en épingle droite. Ici, il faut prendre large pour piquer sur l’intérieur. Les 252 canassons se mettent à rugir sans vergogne. Néanmoins, il faut rapidement les calmer par un petit coup de frein pour transférer la masse sur le train avant et prendre un gauche vicieusement tracé. Au bout de celui-ci, un triple gauche se terminant par une épingle mettra en évidence la qualité du châssis imperturbable. Un droite suivi d’un autre et je recommencerai une dizaine de fois, sans que l’auto ne crie aux abois. Elle est faite pour ça  !

Essai de la nouvelle Alpine A110 sur le piste de Deux

La petite histoire du Groupe Schumacher.

Tout commence en 1947 avec André Schumacher qui a construit son groupe de distribution automobile d’abord à Paris, puis dans les Hauts-de-Seine, les Yvelines, en Bretagne et en Normandie.

En 2007, Édouard Schumacher, impulse une nouvelle dynamique, en ouvrant le Groupe à de nouvelles marques ; alors que le groupe était historiquement partenaire de Renault, en 2010, il s’ouvre au groupe Fiat, Alfa Romeo, Abarth et Jeep. Le développement se poursuit en 2011 avec l’agrément des marques Volkswagen, Seat et Skoda. Le groupe complète son offre en 2015 et en 2016, avec des marques premium, Maserati et Infiniti.

Ce n’est pas fini, puisque Schumacher devient le distributeur de l’une des plus belles marques automobiles, celle avec le taureau en pleine charge, Lamborghini à Paris.

Concession ALPINE Schumacher de Mantes le Vexin

Photos© Julien Fautrat pour LRA

Video LifeStyle Alpine A110 Schumacher - Youtube

Benoit Alves

Votre avis nous intéresse sur :  Essai Alpine A110 : le show Schumacher !

Ecrivez votre commentaire sur l'article
Envoyer

On parie que vous allez aimer aussi :

La Revue Automobile, c'est plus de 140 000 photos, 13 000 articles mais aussi des milliers de fiches techniques, une cote auto et bien plus encore. Partageons la passion de l'automobile ensemble !
Inscription Newsletter