logo La revue auto

L audi r8 e tron tire sa reverence

Avec la nouvelle R8, Audi a fait le pari de l'électrique avec la e-tron. Si les objectifs étaient relativement modestes, la berlinette électrique a eu une carrière très confidentielle. Du coup, l'Audi R8 e-tron est retirée du catalogue.

Il y a un an, les prototypes de l’Audi R8 e-tron aperçus sur le Nürburgring nous ont poussés à la réflexion. Le coupé nous a donné raison de croire à une production en série, malgré les décisions négatives du passé.

Les décisionnaires de la marque ont donc donné le feu vert pour lancer la production de l’Audi R8 e-tron. Une production forcément limitée pour un engin disponible sur un catalogue très spécial à un prix de vente d’un million d’euros, selon Car And Driver.

D’après le même média, renseigné par une source interne à la marque d’Ingolstadt, l’Audi R8 e-tron se serait écoulée à moins de 100 exemplaires, sans livrer de volume exact. Devant une courbe des ventes plate, les dirigeants ont donc retiré l’Audi R8 e-tron du catalogue.

Le coupé électrique était animé par deux moteurs électroniques situés à l’arrière, pour un total de 462 ch et 920 Nm de couple. Capable d’un 0-100 km/h en 3,9 secondes et de 300 km/h, l’Audi R8 e-tron pouvait afficher une autonomie de 450 km.

Sans doute en avance sur son temps, un sentiment partagé par Stephan Reil, patron d’Audi Sport, la version e-Tron pourrait connaître des jours meilleurs à l’avenir.